À chacun sa ressource locale

La consommation de bois est intense et se renforce (prospectives favorables de ce point abordé lors des dernières journées GDR Sciences du Bois). Pourtant, des millions de mètre cube de bois transitent toujours sur de milliers de kilomètres tandis que des bois locaux restent sous-exploités. Ce modèle, bien que très discutable écologiquement, est viable économiquement car certaines typologies de ressources et certains modes de gestion et de transformation sont extrêmement optimisés.

De nombreuses équipes scientifiques disseminées sur la planète travaillent pour produire et valoriser leur ressource locale. Cette approche est ancrée sur le territoire et bénéficie à l’économie de proximité mais elle requiert une maitrise de la fabrication (choix de la plantation souvent privilégié) de la caractérisation (CEND, mesure en ligne, suivi données IFN, LIDAR, ...) et de l’usage des bois (produits d’ingénierie bois les plus sobres écologiquement i.e. colle verte et bois durables). Le réchauffement climatique va modifier le paysage sylvicole et va interagir en profondeur avec cette démarche de valorisation.

Derrière ce titre « A chacun sa ressource locale » il y a l’idée que le bois n’est pas forcément une ressource locale mais que pour des raisons écologiques et économiques il devrait tendre à le (re)devenir. Cela implique de s’intéresser aux bois de plantation qui sont souvent le moyen de favoriser une telle ressource, sous condition d’une gestion durable, puisque la demande en bois est en forte croissance.

 
Forêt de douglas
Forêt de douglas
 
 

Présentation

Les sciences du bois sont pratiquées actuellement par une communauté très diverse par ses disciplines, thématiques et contexte institutionnel. Les objectifs du GDR 3544 Sciences du Bois sont de rassembler cette communauté autour de thèmes scientifiques transversaux, de proposer des actions de coordination en matière de pédagogie, de mettre en place des partages de ressources et d’établir des relations avec la communauté scientifique nationale, voire internationale francophone, et les professionnels.

L’objectif des journées scientifiques du GDR est de partager une culture commune. Cette manifestation s'est tenue les années précédentes à Montpellier, Champs-sur-Marne, Nancy, Clermont-Ferrand, Bordeaux et Nantes.

En 2018 c'est le site de Cluny qui a été retenu.  La participation à ces journées est de l’ordre de 200 personnes avec une vingtaine de participants étrangers. 

Ces journées consisteront comme les années précédentes en exposés invités, suivis de présentations « flash » appuyées par des posters. Des créneaux pour des réunions de groupe de travail à l'initiative des participants seront aménagés, ainsi que la possibilité de découverte des activités du laboratoire hôte et d'entreprises locales, ainsi que le patrimoine de l'abbaye de Cluny.

Halle Bois

Halle Bois

 

Soumission résumé

La communication se fait essentiellement en français même si les présentations en anglais sont admises.

Les soumissions des résumés pour les sessions flashtalk sont déjà ouvertes dans la rubrique inscription/ soumettre un résumé.

 Resume

 

Inscriptions - paiement

Inscription et paiement : à partir du 16 juillet  2018  jusqu'au 22 octobre 2018 (tarif normal), majoration ensuite.

Les tarifs sont calculés au plus juste pour couvrir les frais de restauration et la participation des étudiants est encouragée par le biais d’un tarif réduit et de gratuité (voir inscription/tarifs et procédure).

 

   

Partenaires

CNRS

Logo_ENSAM

 

inra